Élet a kenyai Maasai népek között

 

Le Kenya se situe dans l’est du continent africain. À part son vaste territoire, ses parcs nationaux et ses animaux sauvages, il attire aussi les regards du monde entier pour son fameux Massaï.

La vie quotidienne des Massaï

En se rendant vers le centre ou le sud-ouest du pays, les touristes rencontreront cette population mythique. En général, les Massaï vivent dans la réserve nationale du Masai Mara, en plein cœur de la nature. Pour mieux les observer, vous devriez tout d’abord entreprendre un safari Kenya. Ce dernier est le meilleur moyen d’arriver dans leur habitat naturel. Ces peuples sont connus comme étant des semi-nomades, c’est-à-dire qu’ils se déplacent d’un endroit à un autre selon leur besoin ou pour paître leur bétail. En effet, la vie de ces pasteurs se base principalement sur l’élevage. On dit qu’un Massaï est riche lorsqu’il a beaucoup de bœufs, de chèvres et de moutons. Pour que les bêtes ne soient pas confondues à celles d’autrui, chaque animal est marqué d’un signe qui indique à qui il appartient. En outre, les maisons de ces Massaï sont petites et de forme ovale. Elles sont construites à partir de branches entrecroisées puis recouvertes de bouse de vache et de boue.

La culture de ces peuples nomades

À part leur mode de vie, les Massaï ont également une culture qui mérite d’être découverte. Beaucoup de voyage forum vous permettra de vous renseigner sur ces peuples. En société, les anciens (hommes) ont une grande responsabilité sur les décisions à prendre. Ils se chargent aussi des enseignements des moins âgés sur les plantes, les animaux et l’histoire de leur tribu. En outre, les Massaï pratiquent la circoncision. Cette étape est, selon eux, le passage d’un enfant pour devenir un jeune guerrier ou « ol-murrani ». Pendant cette rituelle, les petits garçons ne doivent pas montrer un signe de peur ni de douleur, sinon, ils seraient la honte de leur famille. Pour la religion, les Massaï croient en un unique dieu « En-Kai » qui leur a donné les bétails et la pluie.

Que mangent les Massaï ?

La population massai se nourrie principalement du lait mélangé dans un bol de sang. Ce dernier est prélevé des jeunes bovins sans les tuer à l’aide d’une flèche. À part cela, les Massaï mangent également de la viande, mais cette nourriture est réservée pour les cérémonies et les occasions particulières comme le mariage ou encore la circoncision. Par contre, ces peuples ne consomment pas la viande des animaux autres que leur bétail tels que les poissons, les oiseaux et les gibiers. En outre, les feuilles, les écorces et d’autres végétaux font partie des aliments des Massaï. Ces plantes sont, en la plupart du temps, mélangées avec du lait et de la viande. Questions boissons, les Massaï boivent de l’eau ou sucent les racines d’arbres comme la myrrhe et le balsamier pour en extraire le jus.