Közép-Ázsia legnagyobb városai

Les touristes qui voyagent en Asie centrale, dans la terre des « stan »,auront certainement l’occasion de séjourner à Tachkent, la capitale de l’Ouzbékistan. Située à l’est du pays, à proximité de la frontière kazakh, la ville s’étend sur plus de 335 km². Moderne, elle dispose, toutefois, de beaux monuments et sites historiques qui marquent son histoire. On peut, par exemple, parler de la Place de Tamerlan. Cet endroit a été édifié pour la gloire du régime communiste. Avant 1996, les statues de Lénine, de Staline, de Karl Marx et d’un général russe s’y succédèrent. Actuellement, on y voit la grande statue équestre du grand conquérant Tamerlan, l’émir de fer, derrière laquelle on aperçoit le Palais des Congrès. Ce dernier est un magnifique chef-d’œuvre d’un architecte allemand dont le style a été inspiré des anciennes mosquées. Par ailleurs, le musée des timourides se trouve juste à côté. Cet édifice est reconnaissable avec son dôme godronné. Quelques objets datant de l’époque de Tamerlan y sont exposés.

 

Autres incontournables de Tachkent

Une randonnée dans la « ville de pierre » avec un guide ouzbek emmène les vacanciers à la découverte de l’ancien quartier de Broadway. Celui-ci se trouve à l’opposé de la Place de Tamerlan. Il fut le point de rencontre des personnes aux mœurs faciles, d’où son nom officieux. Des restaurants et des salles de jeux caractérisaient cette zone. Seuls les marchands de tableaux y ont subsisté après que l’on a décidé de faire de Tachkent la « Capitale de l’Islam » en 2007.Il y a de nombreux artistes doués qui savent faire des portraits si les globe-trotters souhaitent immortaliser ce séjour Ouzbékistan. En outre, la visite de la Place de l’indépendance est immanquable lors de cette balade à travers la ville. Ce site est caractérisé par de magnifiques jets de fontaines, des allées vertes bien entretenues, seize colonnades en marbre reliées par une couverture métallique et couronnées par des figures de cigognes qui symbolisent la paix et la tranquillité dans la contrée ouzbek. Il accueille les festivités de masses pendant les fêtes nationales. Il fait, entre autres, partie des espaces préférés des citadins pour se promener.

 

Une escapade à Bichkek, la métropole kirghize

Après ce voyage en Ouzbékistan, les bourlingueurs pourront poursuivre leur aventure jusqu’en Kirghizistan. En séjournant à Bichkek, ils remarqueront que les capitales de l’Asie centrale se ressemblent presque toutes grâce à leur urbanisme dominé par l’architecture traditionnelle. Parmi les bâtiments les plus célèbres de la ville, l’Académie des Sciences a été inspirée des palais d’Orient avec ses encadrements de fenêtres ajourés. Cette vacance Kirghizistan est une occasion à ne pas rater pour visiter le Musée des Beaux-arts. Ouvert du mardi au jeudi de 9h à 17h et le vendredi de 10h à 16h, ce dernier expose des collections d’objets d’artisanat local, de litanies des peintres russes et kirghizes de la période soviétique.